Votre guide de la Patagonie: 8 lieux incontournables

Appeler Patagonia un lieu d'extrêmes est un cliché qui est aussi un euphémisme épique. Cette région sauvage et balayée par le vent s'étend sur l' Argentine et le Chili - de l'océan Atlantique au Pacifique - et englobe tout, des plaines arides aux régions côtières regorgeant de vie sauvage, en passant par les plus hautes montagnes du monde. Une partie de la raison pour laquelle la Patagonie enchante les voyageurs depuis si longtemps est que, pendant des siècles, elle était inhospitalière et presque inaccessible. Malgré l'envahissement inévitable de la technologie et la facilité du voyage moderne, il y a encore quelque chose d'incomparablement magique dans un voyage ici. Cependant, comme c'est une région tellement vaste, la planification de vos voyages ici peut exiger un peu de bon sens et de conseils. Il y a beaucoup de choses à voir en Patagonie, donc nous avons décomposé certains des sites et destinations les plus célèbres à ne pas manquer. Des charmantes villes au bord du lac aux sommets déchiquetés des montagnes et des colonies massives de pingouins, il y a quelque chose en Patagonie pour chaque type de voyageur.

1. Parc National de Torres del Paine, Chili

melenama / Flickr

Le parc national de Torres del Paine, en Patagonie chilienne, est l'un des paysages les plus spectaculaires du monde - et cela dit quelque chose, car la beauté existe partout en Patagonie. C'est l'un des parcs nationaux les plus célèbres de la planète et l'une des destinations les plus populaires du Chili. C'est principalement dû au W ​​Trek, qui forme un anneau autour du paysage naturel stupéfiant qui constitue le coeur du parc. Les voyageurs peuvent compléter le voyage dans quatre à sept jours, selon le nombre de randonnées qu'ils entreprennent, mais de toute façon, les vues sont à couper le souffle. Il y a de la faune à gogo, des lacs de haute montagne pittoresques, des clairières de fleurs sauvages tout autour, et un hébergement qui va des campings aux refugios rustiques. Il y a même un hôtel au point de départ / arrivée. Cependant, vous aurez besoin de réservations pour tout cela, et gardez à l'esprit que c'est l'un des parcs les plus visités de toute l'Amérique latine. En tant que tel, vous devrez planifier votre voyage bien à l'avance. L'aéroport le plus proche est à Punta Arenas, et il est à environ cinq heures de route du parc. De plus, certains sentiers et options d'hébergement sont sujets à des fermetures. La météo dans cette région est imprévisible, bien que le circuit W soit généralement ouvert toute l'année. Soyez prêt pour toutes les saisons, même si vous visitez pendant les mois d'été du Chili.

2. Glacier Perito Moreno, Argentine

Daniel Wabyick / Flickr

Alors que le reste des glaciers, des calottes glaciaires et des neiges éternelles du monde fondent à un rythme record en raison des changements climatiques , Perito Moreno parvient à se développer. Le glacier visuellement frappant fait partie du parc national Los Glaciares, en Argentine, et sa teinte turquoise et sa taille pure en ont fait l'une des attractions les plus visitées de tout le pays. Les visites ici peuvent être particulièrement spectaculaires, surtout quand le glacier vole, alors que d'énormes morceaux de glace dégringolent dans l'eau en dessous. Des plates-formes d'observation sont construites le long du lac Argentina, ce qui permet aux visiteurs de se rapprocher relativement du béhémoth toujours grandissant. De plus, des croisières lacustres de 45 minutes qui se rapprochent encore plus du glacier sont une option populaire, et des randonnées à travers la glace peuvent être réservées. Quoi qu'il en soit, peu importe la façon dont vous approchez de l'imposante plaque de glace de 250 pieds de hauteur, il est difficile de ne pas être impressionné. La plupart des voyageurs viennent d' El Calafate , la ville qui abrite l'aéroport le plus proche. C'est à environ 90 minutes en voiture.

3. Bariloche, Argentine

Cathy Arkle / Flickr

Vous cherchez une ville parfaite pour vos amis qui vous envient vos aventures patagoniennes? Puis faites un détour par Bariloche , au nord de la Patagonie andine argentine. C'est un paradis pour les amateurs de plein air toute l'année, avec tout de ski excellent à beaucoup de randonnées et sports extrêmes proposés. Bariloche a une certaine sensation Alpes-by-way-of-the-Andes, et son cadre au bord du lac est magnifique. Lorsque vous ajoutez les pics impressionnants qui entourent la ville - dont beaucoup s'élèvent à plus de 7 000 pieds - il y a beaucoup à voir et à faire dans la région. Le sommet le plus célèbre est Cerro Catedral, l'une des plus grandes stations de ski d'Amérique du Sud. Bariloche se trouve au sein du parc national Nahuel Huapi, mettant toutes sortes de randonnées et sentiers à votre porte tout en restant ici. En prime, la région est également connue pour son chocolat, au cas où vous auriez besoin d'un pick-up.

4. Ushuaia, Argentine

David Stanley / Flickr

En mettant de côté le parc national de la Terre de Feu pendant un moment - qui se trouve juste à l'ouest d' Ushuaia - il y a beaucoup d'autres choses à voir et à faire dans et autour de cette petite ville. En fonction de qui vous demandez, Ushuaia est la ville la plus méridionale du monde (bien que les villages chiliens de l'autre côté du canal soient habités, ils ne sont pas techniquement des villes). Il constitue également un important tremplin pour explorer certaines des régions les plus historiquement inhospitalières (et historiquement importantes) du monde. Le canal de Beagle, qui longe Ushuaïa, porte le nom du navire de Charles Darwin, qui a traversé la région en route d'Europe vers les îles Galapagos. Ces jours-ci, les croisières en Antarctique partent d'ici. En outre, vous pouvez opter pour des excursions d'une journée pour voir les colonies de manchots et d'otaries de Magellan le long du canal de Beagle, ou faire une visite de Estancia Harberton, l'un des ranchs les plus anciennes de la région. La ville elle-même est agréable pour quelques jours, avec une ambiance alpine et beaucoup de petits cafés, restaurants et boutiques. Malgré tout, ce sont les grands espaces et les paysages magnifiques qui font d'Ushuaia une visite incontournable en Patagonie.

5. Parc national de la Terre de Feu, Argentine et Chili

nomis-simon / Flickr

Alors que Ushuaia a ses charmes, le parc national qui se trouve à côté pourrait être une raison suffisante pour venir ici. Avec un nom comme Tierra del Fuego, qui se traduit par Land of Fire, on pourrait s'attendre à des connotations mystiques. Et ils sont livrés si vous passez du temps dans ce parc national fascinant. Les chevaux sauvages se cachent au milieu d'un feuillage incroyablement vert tandis que le vent vicieux fait des bruits inquiétants dans les pics abrupts des montagnes qui surplombent le ciel. Beaucoup de gens visitent le parc lors des excursions d'Ushuaia, et les randonnées vont de facile à intense. Les lacs, les cascades et les superbes paysages côtiers abondent, mais planifiez à l'avance car de nombreux treks nécessitent une journée complète. Heureusement, pendant la haute saison (de fin décembre à février), les heures diurnes sont improbablement longues et le soleil se couche souvent après 23 heures. Néanmoins, comme la plupart de la Patagonie, vous devez vous préparer à toutes les randonnées en une journée. peut allumer un centime.

6. Puerto Madryn et Peninsula Valdes, Argentine

Mazzali / Flickr

Tandis que Puerto Madryn et Peninsula Valdes ne sont pas les pays des merveilles montagneux et enneigés que de nombreux visiteurs de la Patagonie peuvent s'attendre, les merveilles naturelles d'une bande entièrement différente accueillent ceux qui veulent s'arrêter ici en route vers le sud. Ceci est essentiellement un terrain zéro pour ceux qui s'intéressent à la vie marine, et sert d'habitat naturel pour une gamme vertigineuse d'espèces aquatiques. En fait, la faune ici même a mérité que la région soit classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les otaries, les éléphants de mer et les baleines franches australes menacées rappellent toutes les eaux, tout comme les gousses d'orques. Selon l'UNESCO , jusqu'à 1 500 baleines franches australes se trouvent dans les eaux, quelle que soit la saison de reproduction. Cela ne veut rien dire des oiseaux de rivage qui affluent vers la péninsule à différents moments de l'année. Tête de cette façon en hiver et au début du printemps pour la plus grande chance de voir les baleines droites. Et avec tant d'autres dans une petite zone, vous obtiendrez probablement un cliché parfait de ces magnifiques créatures. Gardez à l'esprit que la région peut accueillir jusqu'à 300 000 touristes pendant les heures de pointe, vous devez donc réserver votre hébergement à l'avance. Des vols de deux heures partent de Buenos Aires pour cette partie de l'Argentine, mais ne sont offerts que certains jours de la semaine.

7. Rivière Futaleufu, Chili

Daniel González / Flickr

Si vous êtes à la recherche d'un climat chaud en Patagonie, dirigez-vous vers la rivière Futaleufu en Patagonie chilienne. Mais attachez-vous, car ce n'est pas un courant lent, et arriver ici n'est pas facile. Au lieu de cela, la rivière est l'une des plus grandes et des meilleures destinations de rafting en eaux vives dans le monde entier. Rapids vont de la classe II à la classe V, et toutes sortes d'expéditions de rafting sont disponibles pour un large éventail de compétences. Il y a plus de 120 milles de cours d'eau à choisir, et les forêts environnantes sont merveilleusement inexploitées - les excursions de rafting de plusieurs jours avec des arrêts dans les campings sont, en fait, le nom du jeu ici. Vous pouvez accéder à la région d'Esquel en Argentine (qui est accessible par des vols de Buenos Aires) ou de Puerto Montt au Chili, bien qu'un voyage de ce dernier impliquera un voyage incroyablement long ferry et terrestre de jusqu'à 12 heures. En tout cas, c'est un territoire éloigné, mais la récompense pour avoir fait votre chemin ici est la nature vierge à son meilleur.

8. Cap Horn, Chili

Dimitry B./Flickr

Alors que la Terre de Feu se sent comme la fin du monde, pour les voyageurs qui veulent vraiment aller à l'extrême, le Cap Horn est la réponse. Ne venez pas ici en attendant des villes pittoresques, des cafés artisanaux et des conforts. Le cap Horn est décidément sauvage et peu développé. La masse terrestre - une succession rocheuse d'îles coupées çà et là par des mers tumultueuses - a servi de cimetière aquatique à plus d'une flotte d'explorateurs intrépides dans les temps anciens. Maintenant, c'est beaucoup plus accessible, mais nécessite encore un peu de planification à atteindre. Plusieurs grandes croisières en Antarctique passent devant les îles du Cap Horn pendant leurs itinéraires, et de plus petits bateaux de croisière font des excursions plus courtes directement dans la région. Gardez à l'esprit que les conditions de mer déloyales et les vents violents sont fréquents, ce qui signifie que les petites croisières, comme Australis, ne seront pas toujours en mesure de transporter ses passagers à terre. Une fois là, cependant, les colonies de manchots de Magellan et les phoques d'éléphant peuvent être trouvés dans l'abondance relative. Cette expérience unique en Patagonie vaut bien l'effort (et la dépense). Les croisières Australis partent de Punta Arenas, au Chili, pour de courtes excursions de plusieurs jours incluant le Cap Horn.

Vous aimerez aussi:

Aimez-nous sur Facebook ! Vous serez heureux de l'avoir fait