Le tourisme aux États-Unis prend un grand succès

Tapas, paella, flamenco et belles plages méditerranéennes - il y a beaucoup de choses à aimer en Espagne, et nous ne sommes pas les seuls à le penser. En effet, l'Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies a récemment annoncé que les Etats-Unis ont perdu leur place tant convoitée en tant que deuxième destination touristique mondiale en Espagne en 2017 (la France conserve sa première place ).

Les chiffres montrent qu'au cours des sept premiers mois de 2017, les États-Unis ont accueilli 41 millions de voyageurs internationaux, soit une baisse de 4% par rapport à la même période en 2016, selon le département du Commerce des États-Unis. Les dépenses de voyage ont également diminué de 3,3% jusqu'en novembre 2017, rapporte USA Today . Cette forte baisse a coûté 4,6 milliards de dollars à l'économie américaine et se traduit par une perte de 40 000 emplois.

De nombreux experts de l'industrie pointent du doigt Trump - à savoir, les interdictions de voyager proposées par le président et le mur de la frontière, ainsi que sa rhétorique anti-immigration - comme la cause première de cette tendance à la baisse.

L'année dernière, Adam Sacks, président de Tourism Economics, a déclaré à Oyster : «La rhétorique« America First », qui a été prononcée pendant la campagne et le discours d'investiture de Trump, trouve une expression cohérente dans sa politique. Sur plusieurs fronts - la diplomatie, le commerce, le contrôle des frontières et la politique des visas - les marchés internationaux reçoivent un message que l'Amérique n'est plus une destination accueillante. "

D'autres, cependant, attribuent cette baisse à des facteurs tels que la force du dollar américain, les attentats terroristes et les catastrophes naturelles et artificielles (ouragans en Floride et au Texas, tir de masse à Las Vegas et feux de forêt en Californie), déclarant que ou tous peuvent avoir causé des voyageurs internationaux à sauter un voyage aux États-Unis

Voyageurs entrants en provenance des pays du Moyen - Orient et de l' Afrique - deux régions , l'administration a Remarquée - vu la plus forte baisse Voyage aux États - Unis, selon le Bureau national Voyage et du tourisme , USA Today rapports . Moins de touristes des Caraïbes ont également voyagé aux États-Unis, mais peut-être à cause des ouragans dévastateurs qui ont frappé plusieurs de ses îles en 2017.

Compte tenu du rôle crucial du tourisme dans l'économie, l'US Travel Association lance une campagne "Visit US", qui visera à transmettre le message que les Etats-Unis accueillent les voyageurs internationaux, les rapports du Los Angeles Times .

« Les dernières données Voyage du gouvernement est profondément inquiétant non seulement pour notre pays, mais à tous ceux qui se soucie du bien-être économique des États-Unis, » Roger Dow, président de l' Association des États - Unis Voyage et chef de la direction, a déclaré une déclaration . "Ces chiffres sont un appel de réveil indéniable, et la correction de cette tendance troublante doit devenir une priorité nationale."

Vous aimerez aussi:

Aimez-nous sur Facebook et passez les plus belles vacances de votre vie